Plus qu’un simple accessoire de mode, la cravate s’est imposée désormais comme un élément distinctif qui permet de qualifier une personne. La cravate peut, en effet, en dire long sur la personnalité de celui qui la porte. Alors, il est impératif de la choisir avec soin en respectant un certain nombre de règles.

Quelques règles élémentaires

Les bases du port de cravate s’articulent sur la longueur, la largeur et le nœud de celle-ci.
En premier lieu, une cravate doit être suffisamment longue pour que sa pointe frôle la ceinture. Quant à la largeur, il est préférable de rester dans la moyenne. La tendance qui veut qu’une cravate soit « slim » est assez osée et les cravates trop larges sont également révolues. Optez donc pour une cravate d’environ 7,2cm.

Quant au nœud de la cravate, il est préférable d’adopter le nœud simple. Ceux trop compliqués ne valent pas trop le coup. Mais vous pouvez opter pour un nœud “windsor” pour une cravate en soie. Et, pour paraître un peu plus sophistiqué, pensez à décaler un peu l’un des pans de la cravate afin de rappeler l’histoire de la cravate qui veut qu’elle descende du foulard.

La cravate unie, une marque de l’homme de confiance

Une cravate unie reflète l’aspect d’une personne bien délicate sur qui on peut compter. Toutefois, le choix des couleurs est important ici. Un joli gris anthracite ou un bleu marine bien chic constituent des choix idéals. Surtout, ne vous aventurez pas sur le terrain de la soie neutre ou encore du polyester neutre. Choisissez plutôt une cravate avec une triplure en laine. Enfin, une erreur à éviter est le ton sur ton. Un homme sobre doit rester simple. La couleur de la cravate doit donc s’accommoder à la couleur de la veste.

le choix du “chic” pour celui qui désire se faire remarquer

“Chic”, d’accord, mais sans oublier le contexte ! Le “chic” au bureau n’est pas le même que lorsque vous vous rendez dans des occasions festives. Pensez donc à une couleur bien originale telle qu’un gris clair bien chouette ou encore un joli vert forêt. La cravate rouge n’est cependant pas à privilégier. Il va de même pour les cravates trop “tape à l’œil”. Mais vous ferez le bon choix en optant pour une cravate à motifs. Dans tous les cas, n’oubliez pas que le tout reste dans l’esthétique.

Etre chic mais simple

Pour ceux qui exercent des métiers en représentation, l’élégance est une règle à laquelle il ne faut pas déroger. Pour cela, les cravates à chevrons ou les faux-unis constituent de très bonnes options. L’on peut également se pencher vers les cravates à petits motifs arborés sur un ton gris ou crème par exemple.

fantaisiste sans extravagance

Vous pouvez vous aventurer sur le terrain de la fantaisie telle qu’une cravate Hawai à condition d’accompagner la cravate d’un pull adéquat. Un gilet à bouton est, dans ce cas, assez convenable. Un simple pull sur une cravate vous permet aussi d’adopter un style “Friday Wear” bien frais.